Vente à domicile : Rêve ou cauchemar ?

La vente à domicile est une profession libérale qui possède de nombreux avantages, mais qui rencontre aussi quelques inconvénients. Il est important de bien appréhender les points forts et les points faibles de cette profession avant de se lancer. Les réunions amicales pour ventre des tupperwares, de la lingerie, des bougies ou des ustensiles de cuisine sont en vogue, mais est-ce vraiment un secteur avantageux ?

Les avantages de la vente à domicile

C’est un secteur en expansion, qu’on imagine souvent beaucoup plus agréable que la vente en magasin. En effet, on ne doit pas attendre que le client pousse les portes de notre boutique, puisqu’on se rend directement chez lui, afin de discuter des supers affaires dont on souhaite lui faire profiter. Voici les points forts de ce type de vente :

Un public intéressé

Quand on se rend chez un client, en ayant prévu une réunion depuis quelques semaines, ce dernier ne nous reçoit jamais seul. Plusieurs amis ou collègues sont là pour passer un bon moment, en découvrant les produits que vous êtes venu proposer.

S’ils sont là, c’est qu’ils sont déjà intéressés ! L’ambiance est forcément plus détendue, et c’est bien plus facile de vendre dans ces conditions. Même si vous ne vendez pas énormément le jour même, vous pouvez conserver des contacts, obtenir des adresses mail, et prévoir d’autres réunions avec les amis d’une personne que vous venez de rencontrer. Votre carnet d’adresses se remplit très rapidement !

La rémunération est progressive

Vous n’avez pas un salaire fixe, puisque ce dernier est indexé sur vos ventes. C’est le cas, que vous soyez à votre compte ou que vous travailliez pour une entreprise. Si au départ, c’est forcément un peu stressant, plus les réunions s’enchaînent et plus on comprend qu’on peut gagner de l’argent.

Vos ventes vont forcément évoluer en fonction du temps que vous consacrez et de l’investissement que vous apportez. Dans la vente à domicile, la motivation est primordiale. Vous sentez que vous ne travaillez pas pour rien, et plus vous êtes sur le pied d’œuvre, mieux vous gagnez votre vie.

La liberté

Vous pouvez décider de vos horaires de travail à condition de savoir gérer son temps. Bien sûr, vous devrez vous adapter aux disponibilités de votre clientèle, mais vous ne serez pas obligé de vous lever très tôt le matin pour attendre toute la journée dans votre magasin.

Il faudra mettre en place un agenda et avoir une organisation impeccable, mais vous n’aurez jamais le stress du magasin vide. Évidemment, pour faire un maximum de ventes, il faudra avoir un maximum de réunions programmées chaque semaine. Au final, vous travaillez bien moins qu’en boutique, mais il n’y a aucun temps d’attente.

Vous êtes libre de gérer votre stratégie marketing, de changer de produits, de fixer tous les objectifs que vous aurez décidé. Bref, vous êtes votre propre patron. Être vendeur à domicile, c’est être libre d’organiser tous les aspects de son travail.

De véritables opportunités de carrière

Lorsqu’on commence à vendre, on se rend compte des besoins de nos clients. Ainsi, on va pouvoir rapidement se diversifier. Si dans un magasin, on ne mélange pas des produits très différents les uns des autres, on peut faire absolument ce qu’on veut dans la vente à domicile.

C’est réellement un métier très évolutif, qui vous poussera à garder le contact avec les clients les plus réceptifs, pour leur vendre toujours plus de matériel. S’ils ont confiance en vous, alors vous pourrez leur donner envie d’acheter tout ce qu’il n’ont pas, et surtout ce dont ils ont besoin.

Vente à domicile : Rêve ou cauchemar ?

Quels inconvénients ?

Aucun métier n’est parfait, et même si la vente à domicile présente de nombreux avantages, vous rencontrerez aussi certaines difficultés, souvent liées au statut de micro-entrepreneur. Les voici :

Un métier qui n’est pas adapté à tout le monde

Être vendeur à domicile, c’est presque une vocation. En effet, tout le monde n’est pas à l’aise dans ce rôle et il faut être capable de s’imposer. Vous allez entrer dans l’intimité de vos clients, au milieu de leur salon, pour leur vendre des produits. Il ne faut pas les ennuyer et avoir donc une personnalité agréable, tout en étant très éloquent.

L’humour est également primordial, vos clients doivent passer un bon moment. Même s’ils n’achètent pas aujourd’hui, ils ne doivent pas être réticents à une prochaine réunion. Bref, vous devez être capable de convaincre en séduisant votre auditoire.

Vendre n’importe quoi ?

Il y a beaucoup de domaine ou la vente à domicile s’impose : Depuis les produits de ménage aux bouteilles de vin en passant par des choses beaucoup plus coquines. Bref, il est pas toujours évident de choisir ce qu’on veut promouvoir dans cet univers ou il est possible de tout faire.

Il n’y a pas de chômage

Exactement comme pour la plupart des artisans et des métiers libéraux, vous cotiserez pour les prestations sociales ainsi que pour la retraite, mais vous ne pourrez pas bénéficier de l’allocation chômage. On considère le métier de vendeur à domicile comme un second travail, et donc en cas d’échec, vous n’aurez droit à aucune indemnisation.

Voilà pourquoi il faut toujours débuter en prévoyant des pertes. Il faut être préparé au pire pour ne pas le subir. Vos premières ventes vont servir à vous créer une trésorerie qui vous sera très utile le jour où votre chiffre d’affaires sera en baisse.